Les premières chaussures

 

1ers pas, 1ères chaussures

 

Voici quelques conseils pour le confort des petits pieds de vos enfants

L’idéal serait de laisser marcher bébé pieds nus : il exerce alors librement ses muscles en contact direct avec le sol, et contrôle mieux son équilibre. Bien sûr, il faut aussi le protéger du froid et des blessures éventuelles.

Alors que faire?

Les os de bébé sont mous. Les premières chaussures de marches doivent donc être adaptées à cette ossature :

  • Légèrement montantes pour maintenir la cheville, et disposant d’une voute plantaire et d’un contrefort solide (partie en demi-cercle interne qui enveloppe le talon)
  • Souples pour le confort (vous pouvez les plier) et pour ne pas contrarier le mouvement.
  • Avec des bouts larges pour laisser les orteils s’exprimer et des lacets, pour régler la largeur
  • De matière perméable pour laisser passer la transpiration (cuir…)
  • Avec une semelle anti-dérapante (en crêpe par ex) qui préviendra toutes les glissades. Il existe aussi des chaussettes anti-dérapantes (en peau retournée) bien pratiques à l’intérieur.

L’essayage est indispensable, si possible avec un professionnel : il est indispensable d’essayer de nouvelles chaussures en présence de votre enfant. Pour la pointure, le mieux est de laisser un espace équivalent à la longueur de son ongle de pouce. Des chaussures trop petites peuvent déclencher des ongles incarnés (douloureux) et des chaussures trop grandes amènent des difficultés d’équilibre, parfois des blessures.

Les podologues déconseillent d’utiliser les chaussures déjà utilisées (de l’aîné, du voisin…) pour un jeune enfant, car elles sont déformées et non adaptées au pied de votre enfant. Ils rappellent aussi que les chaussures de sport sont destinées aux activités sportives…

Il est bon de vérifier régulièrement l’usure des semelles, l’état du contrefort et la taille des chaussures (comme des chaussettes). En moyenne, mais cela varie selon l’enfant, elles sont à changer tous les 4-6 mois.

N’oubliez pas que le port de chaussures non adaptées peut avoir des conséquences sur le développement psychomoteur de votre enfant : équilibres statique, dynamique et postural douloureux ; Conduites motrices de base inconfortables et/ou retardées…